• Non classé

Gourvennec donne son avis sur l’utilisation de la vidéo dans le foot, basé sur la justice

 

Alors que l’expérimentation de la vidéo dans le foot continue, Jocelyn Gourvennec a donné son avis sur cette nouvelle aide à l’arbitre pour confirmer ou changer sa décision. « Je suis totalement pour. Après, il faut créer des règles d’utilisation de cette vidéo. Il ne s’agit pas d’arrêter le match toutes les deux minutes pour aller revisionner. Je trouve qu’ils l’ont très bien fait au rugby dans des zones de jeu où c’est un peu difficile parfois. Au rugby, qu’il y ait essai ou pas essai, ce n’est quand même pas la même chose. La goal-line technologie, je trouve que ça aide vraiment les arbitres, quand le système fonctionne, surtout à Bordeaux (rires). Mais si le ballon a franchi la ligne, l’arbitre ne peut pas le voir à l’œil nu, ce n’est pas facile. D’avoir cette technologie-là, c’est quand même bien de valider un but où le ballon a franchi la ligne. Pour la vidéo c’est pareil, par contre il faut vraiment bien créer les conditions de l’utilisation de cette vidéo, dans des choses décisives comme dans la surface ou les vingt derniers mètres. Peut-être mettre un nombre de challenges limité… Il ne faut pas que ça parte dans tous les sens. Ça peut être vraiment une vraie aide pour qu’il y ait moins d’injustice. Il y aura toujours des erreurs, ce n’est pas facile pour les arbitres d’arbitrer, notamment sur les hors-jeux… C’est pour ça que je trouve pour qu’on ait encore un meilleur arbitrage, ces choses doivent pouvoir encore mieux nous aider […] Sur des choses flagrantes comme le pénalty non sifflé pour Malcom, c’est mieux. Ça rend justice à l’action de l’attaquant. Si on peut avoir plus de justice là-dessus, tant mieux ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever