• Non classé

Gourvennec : « Les critiques sur les réseaux sociaux sont souvent extrêmes, exagérées, faciles »

 

L’entraîneur des Girondins, Jocelyn Gourvennec, n’est pas un adepte des réseaux sociaux. Il explique notamment que pour lui les gens sont souvent plus dans la critique et qu’il préfère se boucher les oreilles.

 

 « On me rapporte parfois certains propos mais je n’ai pas le temps de rester là-dessus, que ce soit des commentaires négatifs ou positifs, comme ça semble être un peu plus le cas aujourd’hui. Un entraineur ne peut pas rester là-dessus ou tenir compte de ça. Quand il y a des critiques, les réseaux sociaux sont très parlants pour ça, les critiques sont souvent extrêmes, exagérées, faciles évidemment. C’est souvent un peu trop, et de la même manière quand ça se passe bien et que c’est positif, ça peut être aussi un peu exagéré et too much. Quand on est entraineur on doit être très ouvert et à l’écoute du groupe et de son staff, mais il faut aussi être hermétique et dans sa bulle pour avancer sur sa route. Il faut trouver le bon dosage entre de l’ouverture et en même temps une grande fermeté, autorité, pour avancer dans son projet. Ce n’est pas toujours facile, il faut parfois se boucher les oreilles. L’entraineur qui n’accepte pas qu’il y ait un peu de critiques de temps en temps, il faut qu’il change de métier ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever