• Non classé

Martin : « On a finalisé après ma nomination mais c’est un pur hasard du calendrier »

 

Le président des Girondins de Bordeaux, Stéphane Martin, est revenu sur la prolongation de Gaëtan Laborde. Il explique que celle-ci était déjà bien partie avant même sa nomination.

« Alors j’ai prolongé… Il y avait des discussions qui étaient très très avancées avant moi évidemment. Je ne suis pas arrivé en me disant… et j’adhérais totalement au projet de le prolonger. C’est récompenser un joueur qui a les valeurs du club. Qui accessoirement est un régional même s’il n’y a pas besoin d’être un régional pour être prolongé. Ça aide dans l’identité. C’est un garçon qui a une excellente mentalité, qui a fait toute sa formation aux Girondins. Comme je lui ai dit le soir où il a prolongé c’est qu’indépendamment de bien écouter et bien suivre ses formateurs sur le terrain, il les a suivi dans le plan de carrière. C’est quand même un garçon qui est parti 4 fois. 2 fois en National et 2 fois en Ligue 2. Il aurait pu avoir la grosse tête et dire ‘j’ai gagné la Gambardella, j’ai marqué en finale, je jouerais en équipe première des Girondins ou pas’. Ça n’a pas été le cas. Il a fait l’effort. Il revient on ne peut pas dire avec le costume du titulaire à l’intersaison et d’entrée il le devient donc chapeau. Dans cette démarche qui était celle de Jean-Louis Triaud, qui était celle de toute l’équipe sportive et dirigeante, on a finalisé après ma nomination mais c’est un pur hasard du calendrier […] Certains joueurs s’imaginent qu’au bout de trois buts en CFA, c’est insultant même en Ligue 2 de parler d’un club de Ligue 2. C’est important aussi comme message aux autres jeunes de dire il ne suffit pas d’écouter sur le terrain. Quand vous avez Patrick Battiston, Yannick Stopyra parce qu’il y a là aussi un staff qui a de la bouteille et qui vous dit non c’est mieux pour toi d’aller jouer au Red Star, on y va sans broncher. C’est dur parce que ça a été dur pour lui aussi. Il ne jouait pas là-bas au début. Il ne faut pas oublier que ce n’était pas un chemin pavé de roses. Il faut savoir féliciter ce genre de parcours et d’attitude ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever