• Non classé

Martin : « C’est vraiment une découverte agréable même si elle est intense »

 

Après avoir vécu quelques années à Madrid, Stéphane Martin est revenu aux sources et sur les terres bordelaises qu’il a connu plus jeune. « C’est un immense plaisir. Je suis encore en phase de découverte, découverte du club, de l’ensemble des employés même si je n’ai pas toujours assez de temps pour passer avec chacun d’entre eux. C’est un grand plaisir de s’imprégner de l’ambiance du club qui est excellente avec des gens passionnés par le foot, par le club. C’est vraiment une découverte agréable même si elle est intense. Il y a quand même beaucoup de métier dans ce club ».

 

Le contexte étant planté, il est l’heure pour le nouveau président de se présenter. « Bordelais de naissance, je suis resté ici jusqu’à mes 18 ans. Je suis parti pour mes études et pour travailler ensuite […] Je suis déjà revenu à titre personnel parce que j’ai ma famille qui est ici. Je revenais minimum cinq fois par an et en plus on a une maison en Gironde depuis 12 ans. Donc depuis 12 ans, on vient encore plus qu’auparavant pour des séjours plus longs. Je n’ai jamais coupé le lien avec la région […] Je suis plutôt littoral et plutôt Arcachon. Plus pratique depuis Paris et plus vivant en plein hiver car on y va aussi en hiver […] Pour l’instant je suis à l’hôtel, ce qui est assez pratique quand on est seul. Ma famille vit à Madrid puisque l’on a passé 7 ans là-bas. J’ai des fils scolarisés qui terminent leur année scolaire et qui me rejoindront à l’été. Mes enfants ont 18 ans donc il est déjà parti, il a fait comme moi il est parti après le bac. Les deux qui restent avec nous ont 16 et 11 ans. Ils viendront évidemment en vacances scolaires, il reste celle de Pâques et ils termineront leur année scolaire à Madrid […] J’adore le foot mais ça reste la connaissance d’un joueur du dimanche parce que malheureusement sur le terrain… J’ai joué à un niveau foot loisir. J’adorais jouer mais j’ai eu un problème de genou qui a fait que c’était compliqué. C’était mon sport avec le tennis. Plus le tennis en compétition et le foot en loisir. Le foot en compétition ça devient vite dur quand on n’a pas le niveau alors que le tennis il n’y a pas de problème ».

 

Enfin, le principal intéressé évoque cette fameuse opportunité de prendre les reines du club girondin. « L’idée d’être président ça serait prétentieux de dire qu’elle me trottait dans la tête, mais l’idée de faire quelque chose pour le club soit en tant que membre du conseil d’administration qui n’est pas un job à temps plein, soit à travers un job à temps plein ça me trottait dans la tête depuis très longtemps ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever