• Non classé

Leenhardt : « La hiérarchie est établie, c’est ça qui peut saouler les différents remplaçants »

 

Pour Lawrence Leenhardt, Jocelyn Gourvennec va devoir gérer une chose en fin de saison, le turnover, la gestion de l’effectif et donc la concurrence.

« Ça marche bien dans ce système, avec Malcom, Laborde et Kamano, ça marche bien au milieu… […] Ce qui va être difficile à gérer, notamment sur ces dernières semaines, c’est quand les remplaçants marquent. La hiérarchie est établie, mais c’est ça qui peut saouler les différents remplaçants… Quand Rolan rentre et qu’il marque, c’est à ce moment-là, s’il retourne sur le banc le match d’après… Tout le monde dit que la concurrence est saine, mais ce ne sont que des paroles. A un moment, ils veulent tous jouer. Le cas peut se poser aussi pour Plasil par exemple. C’est toute l’ambiguïté de la gestion de l’effectif que vont avoir à faire Gourvennec et le staff. C’est de garder des joueurs concernés ; d’en donner assez pour montrer à tous qu’ils comptent de la même façon, observer chaque petit coup de moins bien pour vite relancer quelqu’un d’autre pour que tout le monde reste concerné. Après, ce sont des problèmes de riches. Quand tu as cinq blessés tu n’as pas le choix. Mais on préfère avoir ces résultats que d’autres ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever