• Non classé

Fargeon : « Il y a pire que devenir président des Girondins de Bordeaux »

 

Philippe Fargeon est revenu sur la nomination de Stéphane Martin à la tête des Girondins de Bordeaux. « S’il est passionné, c’est un bordelais et qu’il aime son club avec l’intelligence qu’on lui offre, je pense qu’il va réussir. Maintenant, il y a pire que devenir président des Girondins de Bordeaux même si ce n’est plus l’aura qu’il y avait avant mais on a quand même un certain nombre de titres. Et c’est quand même un club agréable. On a un magnifique stade, on a des installations exceptionnelles. Il y a pire que devenir président des Girondins. On lui souhaite bonne chance parce que l’on a tous envie que ça marche ».

 

L’un des changements, c’est surtout de passer d’un président salarié par rapport à un bénévole. « Ça ne va pas changer grand chose. Bénévole parce que Triaud le voulait bien, il aurait pu être salarié. C’était un accord entre le président et le président délégué de cette situation. Maintenant peut-être qu’aujourd’hui c’est une restructuration que l’on demande un petit peu. Il y a aussi une évolution dans le monde moderne du football. Dans trois mois il y a le mercato à la fin du championnat. Il va quand même pouvoir commencer à travailler là-dessus. A savoir comment on peut redonner un peu de plaisir à venir aux matches. Peut-être qu’il va arriver avec une touche différente que Triaud n’avait peut-être pas envie de modifier ou peut-être qu’il va faire progresser ce club avec moins d’usure que Triaud aurait pu avoir après 21 ans, même si c’était un passionné de ce club ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4ever