• Non classé

[F] Dauba : « Une descente ralentirait la progression, mais ça ne l’arrêterait pas »

 

Si l’équipe féminine n’arrivait pas à se maintenir en première division à l’issue de cette saison, ce serait un frein dans l’évolution et l’essor de la section, mais Jérôme Dauba estime que ce ne serait pas gravissime non plus. Cela dit, l’on pense bien que cela remettrait en cause le projet des contrats fédéraux notamment.

« On est en plein phase de construction et si malheureusement on n’arrive pas à se maintenir, cela retardera un peu la construction. Mais ce ne sera pas non plus un drame dans la construction de la section féminine. Il ne faut pas oublier qu’elle n’a qu’un an d’existence, quand celle de Saint-Etienne ou de Guingamp ont déjà 8-10 années derrière elles. En un an et demi on a fait beaucoup par rapport à des clubs comme ça, qui ont déjà plusieurs années d’expérience. On se rend compte qu’on avance très vite. Après, si on doit repasser par la case D2, on repassera par la case D2, mais on continuera  construire, d’intégrer des jeunes joueuses parce que derrière, ça bosse très bien… On continuera à travailler, à structurer la section […] Forcément, ça ralentirait la progression, mais ça ne l’arrêtera pas. Ce sera forcément un frein, ça ralentira même la progression de nos joueuses, mais ce ne sera pas dramatique et ça ne mettra pas le club en péril ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever