• Non classé

Petit : « C’est toujours lui contre le monde en permanence… un paradoxe »

 

Emmanuel Petit a décri Jérémy Ménez. Le Champion du Monde 1998 estime qu’il s’agit d’un « éternel incompris ».

« Son caractère et sa personnalité lui ont souvent porté préjudice. Et le fait de toujours faire la gueule, tout le temps, sur le terrain il traîne toujours un peu cette langueur… Toujours cette attitude maussade en permanence, toujours bougonne… C’est toujours lui contre le monde en permanence. On dit toujours qu’un sourire débloque des situations et renvoie une image toujours positive. Lui, je l’ai rarement vu sourire sur le terrain et en dehors. Quand il est passé à Monaco – et je connais évidemment énormément de gens à Monaco, dans le club et la ville –  il était en contact avec beaucoup de gens que je connais très bien depuis longtemps, et ils m’ont tous dit que c’était un garçon adorable, charmant, éduqué, poli… Qu’il est loin de l’image qu’il véhicule sur le terrain. C’est un paradoxe. Il y en a eu d’autres et je pense à Nico (Anelka). C’est une belle comparaison ».

 

https://twitter.com/SFR_Sport/status/844309983118446593

 

SFR Sports

Retranscription Girondins4Ever