• Non classé

[F] Dauba : « Les attaquantes ont peur à un moment donné, et c’est ce qui les fait rater »

 

Jérôme Dauba est revenu sur le match nul du week-end dernier entre Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux (0-0).

« Saint-Etienne a joué longtemps à dix donc il y a une part de regrets parce qu’encore une fois, on a une multitude d’occasions pour l’emporter. C’est un domaine dans lequel on pèche en ce moment. Par rapport au match aller, on prend un point, là où on avait subi une sévère défaite (0-7), donc cela veut dire aussi qu’on a progressé. Il ne faut pas oublier non plus que Saint-Etienne venait de battre Montpellier en Coupe de France. Ça peut être une bonne perf’ si ce point nous permet de nous maintenir, mais il reste des regrets sur la physionomie du match […] Il va falloir gagner en réalisme et en lucidité aussi. Là, on a un coup franc sur le poteau, des un contre un où on se précipite… Donc un manque de lucidité. Mais on se crée des occasions, l’inverse serait navrant. Il y a une part aussi de peur, je pense, parce qu’on sait qu’on n’a pas beaucoup d’occasions. Les attaquantes ont peur à un moment donné, et c’est ce qui les fait rater […] Pendant une heure on faisait un très bon match, Saint-Etienne n’a aucune occasion. On a su les déséquilibrer face à leur bloc bas, et au fur et à mesure du match on a eu l’impression de se retrouver dans le scénario de Guingamp, où à 0-0 on ne marque pas, et où on commence à prendre un peu peur… Les déf’ centrales ont reculé, on manquait de justesse dans les relances, devant on s’est précipité. On a senti qu’on avait un peu peur, alors qu’il n’y a pas lieu d’avoir peur ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever