• Non classé

Leenhardt : « C’est dans cette transition qu’on a senti l’absence de Toulalan »

 

Lawrence Leenhardt a évoqué une dernière fois ce match face à l’AS Monaco. La journaliste de l’Équipe regrette notamment l’absence de Jérémy Toulalan.

« C’est toujours l’histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein. On peut dire que Bordeaux a mieux résisté que Manchester City (sourire). Mais ce n’est pas la même chose et comparer ces deux matches, c’est un peu bête, je trouve. Bordeaux avait vraiment un plan de jeu. Je pense qu’il était plus ambitieux que ce qu’on a vu, parce qu’il y avait cette volonté de faire un gros travail défensif, et surtout de maitriser Monaco, de leur poser des problèmes. Puis dans un deuxième temps d’exploiter les situations qu’ils auraient eues. La première partie a bien marché même s’il y a eu deux buts à la fin, mais on a un peu oublié le reste en suivant. C’était compliqué d’exploiter les situations qu’ils ont eues, et il aurait fallu un Bordeaux plus réaliste. Ils ont laissé des forces et de la lucidité dans la première tâche […] On doit faire un match parfait défensivement, et ce sont des demi-erreurs comme l’a dit Jocelyn Gourvennec. Mais Bordeaux les a vraiment gênés, tous les monégasques l’ont admis. Bordeaux a peut-être touché une certaine limite contre un tel adversaire, en se rendant compte que c’était difficile de faire les deux. C’est peut-être, là, le niveau au-dessus […] Sankharé s’était vraiment éclaté plus haut, et là il avait de grosses responsabilités. Il s’est un peu bridé pour bien accomplir sa mission Toulalan, et il n’a peut-être pas osé se projeter. C’est dans cette transition qu’on a senti l’absence de Toulalan. Et Jérémy Toulalan est un joueur habitué à ce genre de rendez-vous. Ca, cette expérience, cette gestion des matches de haut niveau, a manqué à Bordeaux je pense ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever