• Non classé

Gourvennec : « On avait souffert à l’aller un peu avant Noël, il faudra qu’on soit meilleur sur ce match »

 

Jocelyn Gourvennec a livré ses impressions sur le prochain adversaire des Girondins, Montpellier. « Là, on joue à nouveau chez nous, c’est Montpellier, c’est une très bonne équipe, qui a retrouvé de l’allant depuis que Jean-Louis Gasset est arrivé. Ça va être un match ouvert parce que c’est une équipe qui joue, qui a un bon passeur, un bon buteur. Il faudra qu’on soit à un très bon niveau pour retrouver le goût de la victoire et c’est pour ça qu’on travaille […] Ils ont quand même pris quelques joueurs à la trêve et ont recruté. Ça leur a sans doute apporté du sang frais. Ils ont de la régularité, un bon buteur. Il faudra qu’on soit très bons. On avait souffert à l’aller un peu avant Noël, il faudra qu’on soit meilleur sur ce match ». Une équipe qui compte des joueurs capables de faire la différence comme Steve Mounié et Ryad Boudebouz« Il (Mounié) fait une bonne saison. Je l’avais suivi en Ligue 2 à Nîmes, quand il avait été prêté. Là, il arrive en à faire en Ligue 1 ce qu’il faisait en Ligue 2, c’est bien. Il est dans les bons coups, il faudra qu’on soit performants. Ne pas concéder de coups francs près de la surface aussi, c’est mieux (sourire). Boudebouz est très habile là-dessus. Ce sont des aspects du jeu. A tous les matches, il y a des aspects qui reviennent chez les adversaires. Là, c’est leur présence dans l’axe, entre Boudebouz et Mounié. Ils ont aussi d’autres bons joueurs. Mais chez nous, on a réussi à franchir un palier, il faut qu’on maintienne ça et qu’on les fasse défendre. Si on arrive à ça, il faudra qu’on prenne l’ascendant ».

 

A savoir si c’est un entraineur qui se sert du match loupé lors de la phase aller, il a répondu. « Ça a été un match très spécial parce qu’on fait une grosse entame, on a deux grosses occasions et on ne marque pas. On prend deux buts coup sur coup et ça a complètement déréglé l’équipe. Mais je pense aussi que c’était arrivé avec le match aller de Monaco qui avait fait mal aux cranes. Fort heureusement, la trêve a fait du bien et ça nous a remis les idées claires. Mais on pourra peut-être s’en souvenir aussi un peu pour ce match retour ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever