• Non classé

Menegazzo : « On avait vraiment l’impression d’être ses enfants à l’époque »

 

Fernando Menegazzo a été interrogé sur ce qu’était le Président Jean-Louis Triaud.

 

« C’est un vrai plaisir de pouvoir parler de lui, c’est vraiment une personne adorable, il a été un très grand président, j’ai pu en discuter avec Ricardo après avoir appris la nouvelle et il pensait la même chose que moi. C’est dommage pour les joueurs de perdre un dirigeant comme lui car on avait vraiment l’impression d’être ses enfants à l’époque, il était toujours très gentil avec nous mais savait aussi nous gueuler dessus dans les vestiaires quand cela n’allait pas. C’était une relation particulière que l’on avait et avec ce départ, je pense que les joueurs sentiront ce manque au quotidien. J’ai été surpris par ce départ, j’ai vu cela sur internet, je ne sais pas s’il y a eu un motif particulier mais je pense qu’il y a une certaine usure mentale après toutes ces saisons à s’occuper de tout dans ce club de Bordeaux. Il a toujours été très attaché aux joueurs et au club. A chaque fois que je parle avec des anciens coéquipiers qui ont quittés le club, il y a ce sentiment d’avoir quitté une famille, c’est très important pour bien vivre dans un groupe et c’est grâce au président Triaud que l’on a pu ressentir cela quand on évoluait à Bordeaux ».

 

Sambafoot