• Non classé

Trésor : « Je ne sais pas pourquoi Pierre Ménès a critiqué Bordeaux, Riolo aussi »

 

Sur les ondes de GoldFM, Marius Trésor est revenu assez longuement et pour la dernière fois sur ce match face à l’AS Monaco. Il regrette notamment les critiques des médias sur la tactique de Jocelyn Gourvennec.

 

On dit souvent qu’un match de foot ne ressemble jamais à un autre même si on met la même équipe. On voit ce garçon contre City qui fait de gros arrêts. Il permet à son club de passer. Et contre Bordeaux, à 2-0, tout le monde s’attendait à ce qu’il y ait un troisième but et il a failli nous relancer dans ce match. C’est bien de sa part, ça a donné un peu de piment à la fin (rires). 2-1, c’est quand même… Bien que Bordeaux a encore été critiqué. Je ne sais pas si on va critiquer City d’avoir perdu. Pourtant je l’ai entendu hier soir, que c’était la première fois que Guardiola se faisait éliminer à ce stade de la compétition… Tout arrive […] On a été bloqué mais je dirais aussi qu’offensivement, on n’a pas beaucoup pesé. La relation entre le milieu et les attaquants n’a pas pu se faire par la disposition de Monaco mais je remarque une chose, c’est que quand il y a eu les changements, Bordeaux a été un peu plus dangereux. Je ne sais pas si les trois entrants ont voulu prouver que… C’était 2 à 0, Monaco pensait déjà peut-être au match contre City. Comme on l’a dit, Subasic a fait une bourde qui a fait penser à Bordeaux qu’il y avait peut-être un coup à jouer mais je pense que c’était un tout petit peu trop tard. Quand on regarde les deux buts, surtout le deuxième, il n’y a absolument rien à dire. S’il le tente 20 fois, je ne sais pas s’il va le réussir une fois. Il est allé déranger l’araignée qui faisait tranquillement sa petite sieste dans le coin. Moi, ce que je regrette le plus, c’est le premier qu’on prend. Il n’y a peut-être pas de bol, je ne dis pas le contraire mais quand voit le déplacement de Lewczuk, qui au lieu de rester avec Mbappe, s’en va, je me suis dit ‘où il va ?’. Il aurait fallu qu’il reste. Monaco va chercher la réussite. Tu te rends compte que Falcao, qui fait cette tête, le ballon rebondit, avec le rebond il prend à contre-pied Gaetan (Laborde), du pointu qui passe entre les jambes de Sankharé… Lewczuk, alors qu’il n’était pas très loin de Mbappe, pensant que Younousse allait le contrer… Je regrette quand même que sur cette action que Mbappe se retrouve seul. Moutinho s’est autre chose car il est encore plus éloigné. Monaco n’a pas eu beaucoup d’occasions. Carrasso n’a pas eu grand chose à faire à part la frappe en première mi-temps qu’il repousse. Je ne sais pas pourquoi Pierre Ménès a critiqué Bordeaux. On aurait voulu que Bordeaux fasse comme Nantes, en partant la fleur au fusil. Il y a Riolo aussi… J’ai du mal à comprendre le pourquoi de ces attaques. On aurait voulu que Bordeaux aille à Monaco en ouvrant les vannes pour qu’ils puissent dire encore ‘Monaco a mis 4, 5 buts, c’est génial’. C’est terrible ça, j’ai du mal à comprendre […] Le premier but change tout parce que Monaco avait des difficultés à vraiment bousculer Bordeaux. On était bien en place, on était même trop bien en place. On n’a pratiquement pas vu Lemar, Silva […] On a vu Ounas, je trouve aussi que Ménez a beaucoup bougé, il a mis un peu cette défense en difficultés. Rolan… Les trois ont fait une très belle entrée. Mais je pense que c’était un tout petit peu trop tard.

 

Retranscription Girondins4ever