• Non classé

Martin : « La cellule est au point. La réussite des recrues récentes montre que ça fonctionne bien »

 

Le nouveau président bordelais Stéphane Martin a évoqué la cellule de recrutement des Girondins. « Elle est bien développée déjà avec trois personnes à plein temps (Paul Marchioni, Thierry Bonalair et Eric Guérit) et un quatrième qui n’en fait pas explicitement partie mais voit jouer tous les adversaires et y contribue (Pierre Espanol). Il y a aussi Yannick Stopyra et son réseau d’observateurs pour les jeunes, Charles Camporro qui regarde sur le Brésil et l’Argentine. Je pense que la cellule est au point. Cela fait partie des critiques. Mais la réussite des recrues récentes – Malcom, Kamano, Sankharé, Sabaly, Jovanovic… – montre que ça fonctionne bien ». Mais également la formation du club. « C’est évidemment clé dans le projet. Aujourd’hui, la concurrence est de plus en plus forte. C’est de plus en plus cher, que ce soit pour embaucher des joueurs, pour correspondre au cahier des charges en termes d’infrastructures. Compte tenu de notre niveau, ça me semble bien fonctionner. Il y a des matchs où la moitié des joueurs venaient du centre. On cherche toujours à améliorer mais on est 4e français et dans le Top 10 européen (au nombre de joueurs formés pros, NDLR), avec aussi une dimension scolaire et éducative importante ».

 

Sud Ouest