• Non classé

Huard : « Il faut déjà envisager la fin de contrat dans un an de Gourvennec »

 

Quels seront les premiers dossiers de Stéphane Martin à la tête des Girondins ? C’est la question à laquelle Gaëtan Huard a tenté d’apporter des réponses.

« D’abord la chose essentielle, celui qui gère tout le sportif c’est Jocelyn Gourvennec. C’est déjà d’avoir et je pense que c’est en route, c’est d’avoir un discours cohérent avec Jocelyn Gourvennec pour savoir Bordeaux demain c’est quoi ? Qu’est ce qu’on fait? Il faut déjà envisager la fin de contrat dans un an de Gourvennec, on ne peut pas travailler à court terme. Il faut travailler sur du moyen terme à Bordeaux car c’est aussi un club prestigieux et on ne peut pas faire que du long terme et penser au long terme. Il faut arriver à obtenir dans un club et l’essentiel c’est une identité. On l’avait à l’époque au temps d’Aimé Jacquet, de Claude Bez. C’était une identité, c’était une équipe solide qui avait un style de jeu qui était rigoureux, solide et qui ne prenait pas beaucoup de buts. Est-ce que la politique que met en place Jocelyn Gourvennec et qui semble prendre aujourd’hui petit à petit et aller. Il faut la préserver cette politique. On ne va pas changer demain encore d’entraîneur pour qu’il vienne et que ce soit, je dis n’importe quoi, Ricardo qui revient et lui c’est défensif, on bétonne. C’est ça la politique d’un club. Ce n’est pas la politique du coup par coup, cette année on joue comme ça, l’autre année on joue comme ça […] Cette politique est allé jusqu’à l’équipe réserve à minima. Chez les jeunes, il peut y avoir des fondations sur des équipes mais pour la plupart ils ne joueront pas à Bordeaux. C’est aussi bien qu’ils soient en progression dans une construction d’identité. Qu’ils connaissent bien tous les schémas de jeu qui peuvent bien exister et s’adapter dans le club où ils seront car ils ne seront pas tous bordelais à la fin de carrière ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4vever