• Non classé

Fargeon : « Contre une équipe de Monaco qui fait peur à tout le monde, on est capable de tenir »

 

Les Girondins ont eu un peu plus de déchets dans le jeu de transition rapide face à l’AS Monaco. Philippe Fargeon s’est justement exprimé sur ce sujet lors son passage à GoldFM. « Pour que la transition soit rapide, il faut qu’elle soit à une touche de balle et ce sont des joueurs qui n’ont pas forcément cette habitude. Le ballon va toujours plus vite que le joueur. Si on commence à garder le ballon et lever la tête… Il faut savoir anticiper. Prenons exemple sur le match aller contre Monaco. Monaco les deux premiers buts qu’ils nous marquent, il y a quatre joueurs qui touchent une fois la balle. A l’arrivée c’est ce qu’il fallait faire mais c’est vrai que l’on n’a peut-être pas encore compris ça. Il faut encore progresser dans notre jeu. Aujourd’hui on a montré que contre une équipe de Monaco qui fait peur à tout le monde, on est capable de tenir. Il y a des petits coups de folie que l’on va pouvoir mettre en place et on pourra inquiéter n’importe quelle équipe ».

 

Le consultant estime que c’est aussi Monaco qui a provoqué le déchet dans le jeu bordelais. « Monaco a ce jeu-là qui inquiète et qui gêne tout le monde, toutes les équipes sont gênées par Monaco parce que vous avez l’impression qu’il y a des failles, vous les sentez mal à l’aise et ça va tellement vite d’un côté comme de l’autre que vous avez l’impression d’être bien placés en contre et on se retrouve en infériorité numérique. On commence à se dire, on a le temps et on les retrouve déjà devant notre but. C’est une équipe qui va très vite d’un côté comme de l’autre et qui a les qualités techniques pour le faire ».

 

Retranscription Girondins4ever