• Non classé

Leenhardt : « Que ce soit à l’initiative d’M6 ça me surprend, à deux jours d’un match aussi »

 

Lawrence Leenhardt a été vraiment surprise du timing de l’annonce du changement de direction aux Girondins de Bordeaux. Et pour cause, en pleine saison, alors que tout se passe bien, et en plein mois de mars… Voici sa réflexion sur le sujet.

 

« On pensait que Triaud-De Tavernost étaient liés. Jean-Louis Triaud avait surement aussi envie de faire autre chose… Même s’il reste Président du conseil d‘administration, mais c’est plus un rôle honorifique. Pour ma part, je pensais que les deux étaient liés, et c’est vrai que la prolongation de De Tavernost annonçait une stabilité à la tête du club, c’est-à-dire le renouvellement du bail de Jean-Louis Triaud. Peut-être pas jusqu’en 2020 parce que c’est vrai que c’est loin. Jean-Louis Triaud a 68 ans et les responsabilités qui incombent un Président au-delà du sportif, tout ce qui avait autour ça pouvait lui peser, et on comprend qu’il y ait une certaine lassitude. Après, que ce soit à l’initiative d’M6 ça me surprend, et que ça tombe à deux jours d’un match et en mars, ça me surprend aussi […] On a aussi dit que ce Stéphane Martin était libre aujourd’hui, donc qu’il fallait saisir l’occasion, mais on peut tout à fait imaginer – comme ça s’est passé à Lille – qu’il y ait une transition et que sur ces derniers mois où on parle de prolongations, de recrutement, d’Europe ou pas, Jean-Louis Triaud reste et accompagne Stéphane Martin dans un rôle d’observateur, de consultant, pour se faire la main. La transition pouvait se faire comme ça, et le passage de témoin en juillet. Moi, ça me surprend ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever