• Non classé

Leenhardt : « Je pense clairement que ce côté familial ne va plus exister »

 

Lawrence Leenhardt sait que désormais, le rôle de Président va changer. Avec un statut de salarié, Stéphane Martin n’aura pas la même ‘indulgence’ que Jean-Louis Triaud, ni forcément la même approche, et encore moins la même relation avec Nicolas de Tavernost.

 

« Il y a forcément, et c’est normal, de l’affect. Ça a été parfois moyennement accepté, on pouvait penser que Jean-Louis Triaud Président, avait du mal à défendre les intérêts du club face à l’actionnaire qui était son ami, ou dans l’autre sens M6 a parfois participé financièrement et sportivement à des actions qui n’auraient peut-être pas été faites si ils n’avaient rien à faire du Président. Ça été dans les deux sens. Je pense que ça va changer de fonctionnement. Jean-Louis Triaud a toujours, en plus, dirigé le club, non pas avec un côté paternaliste connoté péjorativement, mais il y avait une vraie relation, une gestion familiale. Ça a ses inconvénients mais ça a aussi beaucoup d’avantages, et je pense clairement que ce côté familial ne va plus exister. Ça va plus ressembler à une entreprise. Forcément, le Président va présider, trancher, il est salarié, il sera responsable et aura des comptes à rendre. Après, on ne connait pas sa personnalité, et c’est vrai que de ce côté-là, dans ses relations avec les staffs, les joueurs, les salariés… Il y avait beaucoup d’affect et tout ça, ça change avec le changement de direction ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever