• Non classé

Contento : « Forcément quand j’y repense, je suis un peu nostalgique »

 

Dans un portait aujourd’hui qui lui est dédié, Diego Contento a confié que s’il ne venait jamais en conférence de presse, c’est qu’il avait peur que ses propos soient mal traduits. « J’ai toujours peur d’être mal compris par les journalistes français… C’est pour ça que je ne vais jamais en conférence de presse ». Originaire de deux pays, le latéral allemand bordelais ne sait pas quelle nation il choisirait si un jour il était appelé en sélection. « Je ne sais pas quelle décision je prendrais… Je crois que je demanderais conseil à ma femme et à mes parents ».

 

Enfin, il expliqua avoir gardé de nombreux contacts au Bayern Munich, son club formateur. « J’y ai conservé des contacts, notamment avec (Franck) Ribéry, (David) Alaba et le kiné. Ce club signifie beaucoup pour moi : c’est là-bas que j’ai grandi, que je me suis fait des amis, que j’ai vécu les meilleurs moments de ma carrière… Forcément quand j’y repense, je suis un peu nostalgique ».

L’Equipe