• Non classé

Leenhardt : « C’est déjà un handicap avant même de jouer le match »

 

La tuile, pour ce Monaco-Bordeaux, c’est l’absence de Jérémy Toulalan. Lawrence Leenhardt explique ce sera forcément un peu plus difficile sans lui. « Bordeaux doit avoir ses meilleurs éléments aussi, donc déjà, Toulalan n’y est pas. Il est vraiment le régulateur du jeu bordelais, le taulier sur et en dehors du terrain, il rassure tout le monde, il sait gérer les temps faibles et forts… C’est déjà un handicap avant même de jouer le match« .

 

Cela dit, il n’y a pas réellement de pression à avoir pour ce match, même s’il s’agit d’une affiche. « On le sait que c’est un match de gala, il suffit de lire l’affiche et on a compris. Ça ne sert à rien de se monter la tête. Il faut continuer à jouer et s’occuper de soi. Pour remonter au classement et surtout continuer dans la bonne dynamique ». Une défaite ne serait ainsi pas forcément mal vue, sauf s’il s’agit d’une défaite pour cause de grandes carences bordelaises. « Perdre à Monaco 2-1 n’a rien d’affamant. Monaco tape tout le monde… Si défaite il y a, on se dira que c’était Monaco. Mais il faudra que cette défaite soit probante et que Bordeaux ait embêté l’adversaire, ou au moins disputé ses chances jusqu’au bout ».

 

Il y a tout de même des raisons d’y croire pour la journaliste, mais Bordeaux ne devra pas commettre d’erreur. « Je pense que Bordeaux, ces derniers temps, a les qualités pour poser des problèmes, en jouant sans complexes, avec ses attaquants à leur meilleur niveau. Quand tu as ce trio d’attaque devant, cela pose vraiment des problèmes aux adversaires… Pallois a été bien meilleur contre Lyon, c’est important. Bordeaux a des arguments, donc oui pourquoi pas… Monaco a aussi été mis en difficulté, a eu plus de mal à gagner comme à Bastia… ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever