• Non classé

Carrasso : « On a envie de ramener quelque chose »

 

Bordeaux est obligé de regarder le classement, même s’ils disent qu’ils prennent match après match. « Il reste encore du temps et des matches à voir passer pour savoir exactement où l’on va se situer dans les quatre, cinq derniers matches. C’est à nous de passer cette période délicate. On a des matchs compliqués. On a dû jouer Lyon, on va aller à Monaco, on va jouer l’équipe de Montpellier qui est bien revenue depuis un petit moment. Après il y a Nice et ainsi de suite. Il y a du gros chantier et du gros boulot à faire. Donc ça sera à nous de rester positionné pour essayer de parler d’ambition sur la fin ». Est-ce qu’en cas de victoire, Monaco serait un match bonus, car pas forcément prévu dans la liste des victoires… ? « On a toujours cette envie de continuer à marquer des points, peu importe l’adversaire et de continuer à avancer. Après on sait très bien que la mission est plus compliquée qu’ailleurs en allant à Monaco. Mais on sait que l’on sera déçu si l’on sait que l’on ne ramène rien. On a envie de ramener quelque chose ».

 

Bordeaux, depuis 2017, est en constante progression. Et ce précisément depuis la trêve et aussi ce stage de début d’année. Ce n’est pas une surprise pour Cédric Carrasso, il fallait un peu de temps pour que tout cela se mette en place. « On ne sait jamais exactement à quoi s’attendre mais on savait que ce qui avait été mis en place depuis le début de saison par le staff technique était pour arriver dans ces conditions-là, dans cette qualité de jeu là. Donc surpris et pas surpris […] Je trouve cela normal une adaptation de six mois pour un groupe, un nouveau staff, de jeunes joueurs entourés de joueurs expérimentés, on est dans les temps. Honnêtement, il faut féliciter le travail sportif qui a été fait jusque-là ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever