• Non classé

[AJ] Planus attaqué devant le tribunal administratif pour travaux illégaux de sa villa

 

Marc Planus, qui possède une villa au Cap Ferret depuis 2013, se retrouve au cœur d’un sérieux conflit de voisinage explique aujourd’hui Sud Ouest. Et pour cause, l’ancien défenseur central bordelais aurait coupé des pins abusivement, aurait fait des extensions illégales… Il y aurait également un défaut d’affichage du permis de construire, un non-respect du cahier des charges du lotissement, et bien d’autres constats… Les voisins ont notamment expliqué que Marc Planus faisait ce qu’il souhaitait, sans se soucier de son entourage, de son voisinage. « Au printemps 2015, Marc Planus a fait faire une surélévation, ainsi que des travaux intérieurs et extérieurs sans aucune déclaration. J’ai alerté la mairie, sans résultat. Ensuite, Monsieur Planus a affiché une déclaration préalable de travaux. Or, c’est un permis de construire qu’il aurait dû afficher. Fin 2015, il a obtenu de la mairie de pouvoir retirer sa déclaration préalable. Six mois plus tard, il a affiché tantôt un avis de permis de construire, tantôt une déclaration pour la construction d’une piscine… Tout cela est parfaitement illégal, car le permis de construire doit être affiché pendant 2 mois sans discontinuité » explique un voisin.

 

Le quotidien régional explique que depuis la construction en 1986 de cette imposante villa, une partie du quartier ne supporte pas sa présence dans le paysage. Et qu’ils verraient donc d’un mauvais œil tous les travaux qui pourront y être faits dans un futur proche. D’où certainement le fait que ces voisins ne veulent rien laisser passer…