• Non classé

Triaud : « N’essayez plus d’appeler l’ancien numéro, vous ne m’aurez plus au bout du fil »

 

Jean-Louis Triaud n’y est pas allé par quatre chemins devant la presse, à l’annonce de son retrait de la Président des Girondins de Bordeaux. Il a souhaité ne plus être dérangé par les médias, et a également expliqué qu’il avait changé de numéro. « N’essayez plus d’appeler l’ancien numéro parce que si quelqu’un le récupère, il ne va plus être content. Vous ne m’aurez pas au bout du fil. Et moi, toute communication s’arrête quand nous allons quitter cette salle. J’ai eu beaucoup de plaisir à échanger avec vous (la presse, ndlr), avec certains qui ne sont plus là aujourd’hui c’était un peu musclé mais cela faisait partie du jeu, ça avait son charme ».

 

Et Jean-Louis Triaud l’a répété, il s’agit d’une décision, à l’initiative de Nicolas de Tavernost, mais avec laquelle il est en totale adéquation. « J’ai bientôt 68 ans, on ne peut pas dire que j’incarne l’avenir, et il faut professionnaliser la fonction dans un environnement qui devient de plus en plus compliqué […] On veut professionnaliser cette fonction qui demande un travail à temps plein […] La décision était dans les tuyaux depuis des semaines ou mois. Cela s’est fait naturellement. Il fallait aussi que Stéphane soit libre parce qu’il avait quand même des fonctions avant d’arriver au club, donc la décision a été prise il y a quelques semaines […] La décision a été prise en parfaite harmonie avec Nicolas de Tavernost, mais c’est quand même lui au départ qui a pris l’initiative. Que l’on se préoccupe de l’avenir est une décision de gestion des plus élémentaires ».

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever