• Non classé

Brunet : « On saura lui donner l’hommage qu’il mérite »

 

Contactés par Sud Ouest, les Ultramarines se sont montrés surpris par le départ de Jean-Louis Triaud. Eux n’ont plus n’étaient pas prévenus et se sont montrés extrêmement surpris. C’est Florian Brunet qui lui a rendu hommage.

« Je suis le représentant des Ultras qui travaille avec Jean-Louis Triaud depuis le plus longtemps. Ma première réunion avec lui date de 1996. Il y a une relation très forte. C’est une page qui se tourne […] Nous avions une relation très forte avec lui qui s’est construite au fil des années avec des convergences mais aussi beaucoup de divergences. C’est un homme authentique, avec un grande intelligence, d’une grande loyauté. Le caractère fort des Ultras et son caractère fort ont fait que pendant plusieurs années, on se s’est pas parlé […] Il se faisait énormément taper dessus, il s’était fait une carapace mais nous qui le connaissons ça nous a toujours affecté : dans ce monde d’argent, c’était quelqu’un d’authentique et trouver cela chez quelqu’un avec autant de responsabilités, c’est à saluer. On a énormément parlé de Claude Bez, à juste titre, parfois peut-être aussi à l’excès. Il faut aujourd’hui saluer l’énorme travail réalisé par Jean-Louis Triaud. On saura lui donner l’hommage qu’il mérite ».