• Non classé

Gourvennec : « On a vraiment beaucoup gêné Lyon. On a aujourd’hui ce qu’on espérait »

 

Dans une interviewée livrée à GirondinsTV, l’entraîneur girondin s’est confié sur sa forme actuelle et sur le dernier match de son équipe, face à l’Olympique Lyonnais. « Ça va bien. C’est vrai qu’on demande pas souvent à l’entraîneur comment il va parce qu’on s’occupe des autres généralement avec le staff mais ça va bien ! On a aujourd’hui ce qu’on espérait avoir à un moment donné. On l’a et maintenant il faut l’entretenir ».

 

« Je trouve qu’en revoyant le match, on voit beaucoup de densité, une belle cohérence sur le plan collectif. On a vraiment beaucoup gêné Lyon. J’ai encore plus ce sentiment là après avoir revu le match qu’en l’ayant vécu sur le banc. On a fait ce qu’il fallait pour le gagner, pas complètement parce qu’il aurait fallu mettre ce deuxième but et c’est là-dessus qu’on peut sans vouloir car on a eu beaucoup de situations pour mettre le deuxième. On ne l’a pas fait et après nous ne sommes pas à l’abri de ce qu’il s’est passé, un coup de pied arrêté, un petit oubli. Je crois que Lyon ne s’est pas démobilisé non plus. Ça a été dur aussi pour nous, pas que pour eux. On va dire que sur l’ensemble du match, le résultat nul est assez équitable mais je pense qu’on avait les moyens de passer devant et de le gagner. En tout cas, on est plus consistant aujourd’hui […] Ils ont deux grosses occasions en première mi-temps, une par Lacazette, l’autre par Depay et ça a été plus des cafouillages en deuxième mi-temps. Ça aurait pu mal tourner mais on a toujours eu un pied. Ce n’était pas des occasions nettes alors que nous, on a eu des occasions nettes. On ne va pas revenir sur le penalty refusé à Malcom qui était une aberration. Mais après dans le jeu, on a vraiment eu des situations pour aggraver le score. On n’a pas réussi à le faire. Je trouve qu’il n’y a que là-dessus qu’on peut s’en vouloir sur ce match ».

 

En regardant les différentes matches des bordelais, on remarque que les joueurs sont en difficulté sur les coups de pied arrêtés. Le coach s’exprime à ce sujet et notamment sur le dernier but encaissé dans ce secteur, face à Lyon. « C’est vrai… C’était surtout très vrai en début de saison, sur les matches amicaux aussi. On a quand même corrigé. Depuis, on est plus solide. Sur le but de Lyon, même si c’est très bien tiré par Valbuena dans une zone qui est difficile pour le gardien et pour les joueurs dans le dos, au deuxième poteau je trouve qu’on n’était pas très actif, pas suffisamment prêt sur ce coup de pied arrêté là. Ça nous a coûté cher même si c’est difficile de tout maîtriser, je pense qu’on peut être meilleur là-dessus. Il reste dix matches, il faudra qu’on soit meilleur sur les dix matches ».

 

Retranscription Girondins4Ever