• Non classé

Gourvennec : « On le voit chez les plus jeunes, ils sont tous en progression »

 

Au vu de la très bonne année civile 2017 de son équipe, Jocelyn Gourvennec n’a pas hésité à souligner le progrès effectué par ses joueurs sur le plateau de GirondinsTV. « Ce n’est pas une posture de communication. Depuis que je suis entraîneur, j’ai toujours pris le parti de dire les choses. Je ne dis pas tout, mais je fais en sorte de ne pas dire des choses qui ne sont pas vraies ou qui n’existent pas. Je reste toujours sur des faits. Après je suis aussi dans ma communication, j’ai toujours tendance à voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide. Ce n’est pas le cas de tout le monde mais moi, c’est ma manière de fonctionner et de manager le groupe. Après, quand il y a des choses à dire au groupe, on le dit, mais on le dit en interne. Il n’y a pas besoin de mettre ça sur la place publique. On est en progression. On le voit chez les plus jeunes, ils sont tous en progression. Ils ont tous, les plus jeunes qui ont entre 18 et 22 ans, ceux qui démarrent en tout cas ou qui jouent plus régulièrement maintenant, sont tous en progression. Ils ont un niveau de jeu qui commence à être intéressant mais ils commencent seulement. Il faut qu’ils continuent les efforts. Il faut qu’on soit très attentif et très exigeant avec eux. Ce n’est que leur début de carrière. Les plus anciens le savent, des garçons comme Jaro Plasil, Jérémy Toulalan, Cédric Carrasso, Jérémy Ménez, tous ces joueurs qui ont beaucoup de vécu, de bouteille, savent que quand on montre des choses en début de carrière, il faut persévérer et continuer à travailler pour que ça se passe bien. On en est là avec nos jeunes. Ça prend forme mais je suis attentif pour que tout le monde garde cette exigence ».

 

Retranscription Girondins4Ever