• Non classé

Gajic : « Mon père a aussi été footballeur professionnel »

 

Né à Vukovar, Milan Gajic a raconté ses débuts de footballeur, de jeune footballeur. « En fait cette période a été un peu compliquée là-bas, c’était une période de guerre donc tout de suite après dix, onze mois, je suis parti en Serbie, à côté de Belgrade (en 1996). Et après six ans, j’ai commencé le foot au Dinamo Pancevo […] C’est un petit club avec des traditions. J’ai partagé mon temps, le matin j’avais football et l’après-midi j’allais à l’école ». Et dès cet âge-là, il avait déjà l’idée en tête d’un jour devenir joueur professionnel. « J’ai cru en moi. Mon père est aussi professeur à l’école, professeur de sport. Il m’a aidé. Comme chacun, j’avais des problèmes aussi, j’avais des moments où j’étais malheureux, comme à l’inverse je pouvais être très heureux […] Mon père a aussi été footballeur professionnel, il a joué en deuxième division en ex-Yougoslavie. Toute ma famille adore le football ».

 

Aujourd’hui en France, Milan sait qu’il a gardé des choses de son enfance, comme son envie de gagner. « C’est surtout que j’ai la même envie de jouer. J’ai la même envie, que je joue devant mon appartement ou sur le terrain, j’ai envie de gagner tous les matches, de montrer de belles choses. Ça, c’est comme quand j’étais jeune et ça reste tout le temps et j’espère que ça va rester jusqu’à la fin de ma carrière ». Et s’il avait un conseil à donner aux enfants, ce serait ? « Le travail paye toujours. Je n’avais pas beaucoup de talent au début mais j’ai essayé de progresser à chaque moment sur le terrain. Vous avez deux profils de joueurs, ceux qui sont talentueux et les autres qui travaillent plus. Je suis de ceux qui travaillent beaucoup plus. Il faut travailler tout le temps ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever