• Non classé

Marchioni et Matrisciano parlent de Malcom

 

Cette saison marque l’éclosion du talent de Malcom à la vue de tous. Paul Marchioni, recruteur des Girondins, se souvient de la première fois où il a vu Malcom en action. « Moi, ce qui m’a marqué, c’est la maturité incroyable qu’il dégageait. Sur le terrain, il donnait l’impression d’avoir vingt-sept ou vingt-huit ans. Il ne se trompait jamais. C’était un régal. Ce n’est qu’après, lorsque je l’ai vu avec ses parents, que je me suis dit qu’il n’était encore qu’un enfant ».

 

Sylvain Matrisciano, l’adjoint de Sagnol à l’époque, se rappelle de son arrivée aux Girondins en janvier 2016. « On n’a pas eu le loisir de l’accompagner dans son intégration mais, par rapport à ce qu’il nous avait déjà montré à l’entrainement, on savait qu’il allait monter en puissance. Sa capacité à jouer des deux côtés, sa vitesse et ses qualités techniques nous avaient vraiment sauté aux yeux ».

 

L’Equipe