• Non classé

La métamorphose des Girondins en stats

 

L’Equipe du jour nous propose des statistiques pour montrer la différence en l’équipe qui a terminé 10ème avec 25 points sur la phase aller et 3ème avec 17 points pris sur la phase retour pour le moment. Une métamorphose due en partie par l’émergence de certains jeunes joueurs comme Kamano en particulier et l’élévation du niveau de joueurs cadres comme Toulalan notamment qui profitent du changement de système en 4-3-3 mais pas que, on peut noter que le retour de Cédric Carrasso dans les buts a fait du bien également pour assurer l’assise défensive.

 

Si l’on prend plus en détail ces stats, on s’aperçoit que Kamano tient le leadership dans les buts marqués et les passes décisives avec 3 + 2 unités quand Laborde est à 2 + 1 et Ounas 2 + 0. Mais ce n’est pas le seul domaine où il se démarque, il est le joueur qui tente le plus de tirs (25 tirs devant Laborde 14 et Malcom 13) et dribble le plus sur le terrain (27 dribbles comptabilisés, il devance Malcom et Laborde avec 16 dribbles pour eux).

 

Autre facteur de cette embellie bordelaise, le retour au niveau du Jérémy Toulalan. Il a élevé son niveau de jeu par rapport à la phase aller. Il touche plus de ballons par match (79,8 contre 73,2 sur la phase aller), effectue plus de passes et notamment dans les 30 derniers mètres et un pourcentage de réussite à 69% contre 53% en début de saison. Enfin, il récupère plus de ballons et intercepte également plus.

 

Le retour du dernier rempart Cédric Carrasso dans les buts a également contribué à l’amélioration des résultats. Pour comparaison avec Jérôme Prior, avec un nombre de matches similaires, il encaisse  0,9 buts par match quand Prior en encaisse 1,5. Il a également un pourcentage de tirs arrêtés plus élevé (77,8% contre 68,7%) mais aussi un pourcentage de duels gagnés nettement supérieur (83% contre 63%) et même topo pour les sorties aériennes (94% contre 79%).