• Non classé

Triaud : « On reste entre le cinquième et le septième budget de France, et puis voilà »

 

S’il a conscience qu’il sera difficile de remporter un titre avec en face des équipes comme Monaco, Paris ou encore Lyon, Jean-Louis Triaud assure que de trouver un nouvel « n’est ni ma préoccupation de mon ressort », tout en ajoutant qu’un investisseur n’est pas nécessaire au développement du club. « On a toujours fait face à nos budgets grâce au soutien de M6. On reste entre le cinquième et le septième budget de France, et puis voilà ». Et, pour conclure, cela n’empêchera pas Bordeaux d’être ambitieux. « Je ne vais pas dénigrer tout ce qui est prévu ailleurs, mais la presse prétend que M. McCourt veut investir 200 M€ dans les transferts. Ce n’est simplement que la moitié du budget annuel du PSG. On peut recruter intelligemment et concourir. Nice en est la preuve. On dit régulièrement que Paris souhaiterait recruter un Cristiano Ronaldo ou un Lionel Messi, mais l’investissement représenterait plus de la totalité de l’enveloppe de ce qu’il y a à Marseille. Les investisseurs sont des gens qui réfléchissent et ne font pas n’importe quoi. S’ils ont plus de moyens que nous, alors il faudra qu’on essaye d’être plus malins qu’eux dans le recrutement ou la formation ».

L’Equipe

Vous aimerez peut être aussi...