• Non classé

[AJ] Bellion explique les 6 mois ratés de la dernière année de Laurent Blanc à Bordeaux

 

David Bellion est revenu, sur SFR Sports, sur les six derniers mois de la période Laurent Blanc, où Bordeaux est passé d’une première place à une sixième au final. Pour l’ancien attaquant bordelais, la cause fut un manque de turnover avec des joueurs cramés, titulaires comme remplaçants.

 

« Moi, j’ai eu une discussion avec l’entraineur le dernier jour avant qu’il parte. Mais je pense qu’il y a eu aussi une sorte de poudre aux yeux par rapport à notre début de saison, parce qu’on a fait un parcours de Ligue des Champions exceptionnel. On gagne contre le Bayern, la Juve, on va en quarts contre Lyon… On était très performants mais il y avait quelque chose d’assez caché sur le plan sportif. Le groupe, l’équipe titulaire ne changeait pas beaucoup. Je me rappelle de cette année là où Marseille faisait un turnover tout le temps. Laurent Blanc, cette année, sans le faire d’une manière volontaire, faisait ses choix avec beaucoup de 4-5-1 avec Marouane en pointe, très bien huilé. Et ça marchait contre les grandes équipes, mais contre les petites équipes qui nous regardaient avec le temps, on voyait que soit on marquait par un coup franc de Wendel, soit par un centre de Tresh sur la tête de Marouane… On ne surprenait plus personne mais c’était avec le temps… Nous, de l’intérieur, on savait qu’il n’y avait plus de turnover. Il y avait des joueurs majeurs à la fin de la saison – Yo, Alou, Carrass, Tresh tous à 55 matches à la fin de la saison – et on était d’autres comme Cavé, Yo Gouffran, Jussiê… A la fin, les joueurs titulaires étaient cramés, vraiment, c’est comme ça que je l’ai vu, et beaucoup ont vu la même chose. Et les joueurs comme nous, on était morts parce qu’on jouait un match tous les deux mois… ».

 

Retranscription Girondins4Ever