• Non classé

[AJ] Debuchy : « Avant mon prêt à Bordeaux, j’étais souvent dans son bureau… »

 

Mathieu Debuchy a fait état de sa situation avec Arsenal, lui qui envisage de quitter ce club lors du prochain mercato, ne voyant pas le bout du tunnel. « Je garde le moral, je n’ai pas le  choix. Ma situation ne correspond pas à ce que j’espérais mais c’est le football… Il y a eu des faits, des blessures et des choix du coach qui ont fait que je n’ai pas joué. Même si je ne comprends pas, je ne suis pas étonné, je sais comment ça fonctionne […] Je n’ai pas d’explications d’Arsène Wenger, pas depuis janvier dernier. Avant mon prêt à Bordeaux, j’étais souvent dans son bureau. Mais là, je n’en ai pas ressenti le besoin, je n’en avais pas envie. On se salue, on se dit bonjour, rien de plus. C’est compliqué, c’est vrai. Je ne vais pas refaire l’histoire mais, à peine arrivé, je me fais opérer deux fois la même année. Lorsque je reviens, je joue très rarement et quand je joue, forcément, physiquement, je ne suis pas au mieux. Dans la tête aussi, cela a été dur. J’ai eu des moments très durs. Maintenant, j’essaie de me canaliser, de reporter ça sur le travail. Je ne montre rien, je m’accroche. J’ai toujours eu ce fonctionnement-là […] L’intérêt de Manchester refusé par le coach ? C’était Manchester, il n’y a rien d’autre à dire. Pour moi, c’était presque inespéré mais le coach a dit non. C’est quelque chose que je n’ai pas apprécié. Il ne m’utilisait pas, alors je ne vois pas quel était son intérêt. C’est comme ça. Je ne veux plus me prendre la tête ».

 

L’Equipe