• Non classé

[F] Dauba : « Il faut qu’elles arrivent à prendre confiance à la maison »

 

Les Girondines réussissent plus leurs matches loin de leur bases plutôt qu’à domicile, Jérôme Dauba a tenté d’expliquer pourquoi. « C’est un tout. À l’extérieur, lors des déplacements sur deux jours, il y a beaucoup plus de cohésion qui se crée. À domicile, il y a forcément une certaine pression. Beaucoup de personnes viennent voir jouer les filles, la famille, les proches… Les dirigeants du club viennent également. Les joueuses ont vraiment à cœur de bien faire. En déplacement, elles arrivent beaucoup plus à se lâcher. Il faut qu’elles arrivent à prendre confiance à la maison pour engranger des points lors des prochaines rencontres à domicile ».

 

Cette saison, les féminines rencontrent de grosses écuries comme Lyon, Paris ou Juvisy. L’entraînement qui précède la rencontre d’une grosse écurie du championnat n’est pas forcément la même que celle qui lutte pour le maintien. « Il y a deux choses différentes. Quand on joue des équipes du Top 4 ou 5, qui ont de forts potentiels, on essaye, à travers la vidéo, d’identifier les points forts et les points faibles de ces formations pour essayer de les contrer. Ça a été un axe d’amélioration. En ce sens, on s’est adapté à l’entraînement. Et pour les équipes contre lesquelles on rivalise, on s’attache en premier lieu à progresser de notre côté, à travailler ce qui fait notre force et à combler nos faiblesses. Sur la gestion des entraînements, cela va dépendre des déplacements programmés. Des fois, il y a 4 séances dans la semaine, des fois 5. Le contenu évolue également en fonction de ce qui a été observé lors des rencontres précédentes et en fonction des adversaires à venir ».

 

Le Club