• Non classé

Fargeon : « Les joueurs réguliers, je vois Plasil, Prior… Et derrière, tout est discutable »

 

Philippe Fargeon a pointé le manque de régularité (sauf ces derniers temps dans les buts encaissés hein) de l’effectif bordelais.

 

« La Ligue 1, c’est tout un match, pas 15-20 minutes de temps en temps. Aujourd’hui, il n’y a pas de régularité. On a été naïfs une nouvelle fois contre Montpellier qui avait déjà mis plusieurs buts à plusieurs équipes, et on n’est pas à la hauteur de ce qu’on peut apprendre d’une équipe des Girondins de Bordeaux […] On ne peut pas être une bonne équipe de L1 si on en fait un sur dix de bon. Regardez les autres équipes… Montpellier, Marseille, Lille, ont connu des difficultés mais commencent à remonter… Nous, on n’a pas cette régularité […] Il y a eu un bon Bordeaux contre Nice, mais c’est épisodique. On discute et on fait un bon match… A ce compte-là, on discute tous les jours alors… Ce championnat, c’est de la régularité. Ce n’est pas compliqué, il faut gagner à la maison, et essayer de ne pas perdre à l’extérieur. Aujourd’hui, on en prend quatre à l’extérieur et quatre à la maison, il y a un décalage… […] Pour arriver à une régularité, il faut peut-être mettre une concurrence plus importante à l’intérieur de l’équipe en faisant comme une sélection nationale, comme quoi ce seront les meilleurs qui joueront. Ça va peut-être donner une volonté à chacun de se battre sur le terrain parce que c’est une question de combativité. Au bout d’un moment il faut partir en commando, les onze meilleurs seront sur le terrain. Il faut repartir sur des bases comme celle-là pour remotiver tout le monde […] « Les joueurs réguliers, je vois Plasil, Prior… Et derrière, tout est discutable ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever