• Non classé

Laharie : « Il se heurte aux mêmes limites que ses prédécesseurs »

Jocelyn Gourvennec et François-Xavier Brochet

 

Arrivé cet été en provenance de Guingamp, Jocelyn Gourvennec véhicule une bonne image auprès du public et c’est dans ce sens que Frédéric Laharie a réagi au sujet du coach bordelais. « J’ai une bonne image de lui. Il parle de foot, c’est clair. Je trouve que ce qu’il dit est clair. J’ai remarqué aussi qu’il ne remettait quasiment jamais en cause ses joueurs publiquement. Ça reste général, je pense qu’il leur a dit avant. Il ne pointe pas du doigt un joueur sur la place publique. Je pense que pour les joueurs, c’est appréciable. D’après ce que me disent mes collègues, c’est plutôt agréable à travailler. Un exemple tout bête : on a réussi à le joindre à 22 heures lors du tirage au sort de la Coupe de France lundi soir dernier. On l’a eu, trois phrases, et c’était parfait. Pour nous, il est agréable à travailler même si je sais aussi qu’il est très pointilleux sur ce qui est écrit. Au moins, ça veut dire qu’il nous lit, ce qui est aussi flatteur. C’est franc, quand il a quelque chose à dire, il le dit même s’il garde une distance… Je pense que j’aurais eu plaisir à travailler avec lui ».

 

Malgré l’image positive qu’il renvoie, l’arrivée au club n’est pas aussi tranquille que l’on pouvait espérer avec des résultats un peu poussifs. « C’est logique, les résultats ne sont pas bons, surtout à domicile. Bon, je ne suis plus au quotidien au club, mais ce que j’entends, c’est que la greffe a très bien prise apparemment, que ça se passe très bien au niveau du fonctionnement. Il a un fonctionnement très clair en interne et avec l’externe mais il se heurte aussi à certaines limites de son effectif, à des blessures importantes aussi, notamment le gardien de but… Il y a eu des blessures. Il est comme les autres, il n’a pas une baguette magique et il est obligé de composer. C’est vrai qu’on se rend compte qu’il est en train de tâtonner, de changer, de chercher des choses, d’essayer de piquer les joueurs… J’ai l’impression un peu qu’il se heurte aux mêmes limites que ses prédécesseurs ».

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever