• Non classé

Balbir : « Il a fait des choses à Bordeaux qui ont beaucoup marqué le vestiaire »

 

Denis Balbir a fait le bilan de la première partie de saison des Girondins de Bordeaux. « Pour moi, Bordeaux a beaucoup souffert du passage de Willy Sagnol. Avec tout le respect qu’on peut avoir pour lui et sa brillante carrière de joueur, il a fait des choses à Bordeaux qui ont beaucoup marqué le vestiaire. Autant les joueurs que les dirigeants. Le point positif, c’est qu’ils ont bien choisi leur entraîneur pour relever la tête avec Jocelyn Gourvennec. A mon sens, ils ont mené une campagne de recrutement qui était intéressante l’été dernier. Après, c’est au coach de trouver la recette pour concerner un groupe, pour remettre un peu d’ordre et éviter des pétages de plomb comme ce fut le cas de Jérémy Ménez dernièrement à Montpellier.  Les Girondins ont fait confiance à un coach qui aime ses joueurs et qui a d’abord dû s’atteler à panser les plaies avant de construire. Aujourd’hui, il a des excuses mais il faudra une deuxième partie de saison de meilleure facture pour qu’il garde du crédit […] On parle d’une ville et d’un club endormi. Je pense que tout ça ne demande qu’à se réveiller. On a senti contre Monaco que le public est prêt à répondre et à s’enflammer à nouveau. Pour ça, il n’y a pas 36 solutions : il faudra des résultats… ».

 

But