• Non classé

Leenhardt : « On a tendance à Bordeaux à ne pas forcément voir ce qu’on a sous le nez »

 

Lawrence Leenhardt, fidèle défenseuse de Maxime Poundjé depuis ses débuts, ne s’est pas étonnée de voir que plusieurs clubs anglais étaient intéressés par le profil du jeune joueur bordelais. « Il y a des clubs, notamment anglais, qui sont intéressés par Maxime Poundjé. Je l’ai souvent dit. On a tendance à Bordeaux à ne pas forcément voir ce qu’on a sous le nez. Souvent, les joueurs issus du club sont plus critiqués, plus remis en question que les autres. Et j’ai trouvé sympathique de lire que plusieurs clubs anglais, et pas des clubs de seconde zone, étaient intéressés par son profil. C’est un enseignement à tirer. Ils ne sont pas tous aveugles ou nuls, il y a peut-être des raisons… ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever