• Non classé

[AJ] Lizarazu : « Un regret ? D’avoir perdu cette finale, car j’aurais aimé la gagner pour mon club »

Photo Grégory Rabejac

 

Le match face à Milan, et ce malgré tous ses titres remportés ensuite, reste le meilleur moment de la carrière de footballeur de Bixente Lizarazu. « Il y avait une électricité dans le stade que je n’avais jamais vue, sauf peut-être pour Bordeaux-Juve auquel j’ai assisté comme spectateur. On avait les larmes aux yeux à l’échauffement. Quand j’ai vu qu’on était tous comme ça, j’étais un peu inquiet: trop d’émotion, ce n’est pas toujours bon. Mais on était en transe, et on est resté en transe sur le terrain. Tout nous a réussi. Il y a des matches comme ça, ça ne s’explique pas. C’est un des plus beaux que j’ai eus la chance de jouer: il y avait tant d’émotion et une telle amitié entre nous, avec Zidane, Duga… ».

 

Plus tard, malheureusement, il perdit la finale… « J’ai joué toutes les plus grandes compétitions, et je les ai toutes gagnées, je ne peux pas me plaindre… mais s’il doit y avoir un regret dans ma carrière, c’est d’avoir perdu cette finale, car j’aurais aimé la gagner pour mon club. J’ai passé douze ans aux Girondins, j’y ai gagné un titre de D2, j’aurais aimé qu’il y ait ça en plus. On dit toujours ‘Il n’y a que la victoire qui compte’, on ne se souvient pas du perdant. Malgré tout, cette équipe-là a marqué l’histoire des Girondins. Même si pour moi, ça s’est terminé sur une civière: je sors sur blessure au bout de vingt minutes, après l’attentat de Kostadinov qui me découpe le genou, la cicatrice est toujours là. J’ai joué le ballon, moi… Si c’était à refaire, je peux te dire que je me comporterais moins comme un gentleman (il rigole) C’était mon dernier match avec les Girondins ».

 

Cahiers du Football