• Non classé

Deveseleer : « Serait-il aussi fort s’il n’avait pas eu ce parcours de galérien ? Je n’en suis pas sûr »

 

Interrogé sur le fait que le centre de formation n’ait pas retenu Pierre Lees-Melou à 16 ans, Alain Deveseleer explique que c’est effectivement quelque chose de dommage pour les Girondins de Bordeaux, mais que le choix à l’époque était surement le bon. « Évidemment, ça nous ennuie un peu. Mais serait-il aussi fort s’il n’avait pas eu ce parcours de galérien ? Je n’en suis pas sûr du tout. Je suis même sûr du contraire. Certains joueurs arrivent à maturité plus tardivement que d’autres. On pourrait citer de nombreux exemples, comme (Mathieu) Valbuena, (Grzegorz) Krychowiak, (Paul) Baysse, (Anthony) Modeste, etc. Pour Valbuena, on a demandé dix fois à Patrick Battiston s’il n’avait pas de regrets. Il nous répond qu’il est très heureux de sa formidable carrière mais que s’il devait se replacer dans le contexte, il prendrait la même décision ».

 

L’Equipe