• Non classé

Triaud : « Est-ce qu’il est de la demi-finale où on se fait battre par un boulanger et un mécanicien ? »

 

Lilian Laslandes n’a pas manqué de commenter les prestations décevantes des Girondins ces derniers temps. Jean-Louis Triaud en a profité pour lui répondre. « Il m’a même envoyé un SMS pour me dire à quel point les joueurs de Bordeaux étaient indignes du club. C’est vrai que les mots sont forts, peut-être un peu trop forts. Comme beaucoup d’anciens joueurs, ils ont la mémoire courte. Le jour où les grands joueurs de Bordeaux jouent la finale de Coupe d’Europe en 1996, ils jouent le maintien sur la dernière journée. Lilian, est-ce qu’il est de la demi-finale de Calais où on se fait battre par un boulanger et un mécanicien ? On se fait balayer par une équipe d’amateurs, ils oublient ça… D’un autre côté, sa frustration prouve qu’il aime le club. Sinon, si le club le laissait indifférent, il ne réagirait pas. Mais bon, quand ils disent que les joueurs ne sont pas sérieux aujourd’hui, que de leur temps ce n’était pas comme ça ; ils oublient toutes les colères qu’ils m’ont fait piquer. Ils manquent de mémoire parfois, ou ils ont une mémoire sélective. Mais il a raison d’insister, un joueur qui porte le maillot de Bordeaux doit avoir un investissement de tous les instants et ne pas laisser la place au doute ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever