• Non classé

Huard : « Jaro se rend compte, avec l’expérience qu’il a au club, qu’ils ne se donnent pas à 100% »

 

Jaroslav Plasil est apparu marqué en conférence de presse (voir plus bas). Gaëtan Huard estime que le tchèque voit que ses coéquipiers ne se donnent pas à fond à l’entrainement et que donc cela se reproduit en match.

 

« J’ai vu ses propos, oui. Je ne vais pas aux entrainements, mais je pense que Jaro comprend ce qu’il se passe sur le terrain parce qu’il voit ce qui se passe à l’entrainement. A mon avis, il voit que les joueurs ne se donnent pas à fond, et quand tu ne te donnes pas à fond à l’entrainement… C’est bien de faire circuler la balle, mais à l’entrainement tu dois mettre de l’intensité. Je jouais avec des Amoros, Mozer, Di Meco… Mais à l’entrainement, tu viens avec ta corde à sauter garçon ! Ils veulent gagner les jeux à l’entrainement, ils ne te font pas de cadeau ! Après, on va à la douche, on est les meilleurs copains du monde… Mais à l’entrainement, tu ne rigoles pas. Et quand tu es en dilettante à l’entrainement et que tu joues à deux à l’heure, bah en match tu répètes ce que tu as fait à l’entrainement. Je pense que Jaro, qui a un football qui est quand même usant – je tire mon chapeau à ce garçon qui depuis des années a un rôle très compliqué de labeur, d’ombre, en plus on le ballade un peu dans la récupération, dans la construction – peut-être qu’il se rend compte, avec l’expérience qu’il a au club, que les joueurs ne se donnent pas à 100%, à fond ! Et c’est ce qui manque. Quand vous ne mettez plus ça dans le football d’aujourd’hui… ».

 

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever