• Non classé

Gourvennec : « J’ai 44 ans, mais je peux encore jouer si on me laisse trois, quatre mètres… »

 

S’il a jugé le match de ses joueurs « cohérent dans l’ensemble », Jocelyn Gourvennec regrette les erreurs défensives : « On prépare les choses, on fait une bonne entame et on se fait punir sur deux ballons anodins où l’on est attentiste. J’ai 44 ans, mais je peux encore jouer si on me laisse trois, quatre mètres pour centrer. En Ligue 1, ça ne passe pas. on a été laxiste là-dessus et on a été puni. Montpellier nous a attendus, c’était presque trop facile au début, mais on n’a pas été efficace et on s’est fait punir. On a tellement dominé au départ qu’on s’est fait endormir (…) On a été cohérent dans l’ensemble et le score est très sévère par rapport à ce qu’on a donné ».
Sur l’expulsion de Jérémy Ménez ? : « Après, en étant menés 2-0, l’exclusion nous pénalise. Jouer 55 minutes à 10 contre 11, quand on joue tous les trois jours, c’est très difficile. C’est une preuve d’immaturité. il faut que l’on grandisse là-dessus. Ce n’est pas une erreur de jeunesse, c’est inexplicable ».

Madeinfoot