• Non classé

Gourvennec : « Il ne faut pas non plus leur faire porter le chapeau sur les mauvais résultats »

 

Deux joueurs sont critiqués depuis le début de la saison, Jérémy Ménez et Jérémy Toulalan. Jocelyn Gourvennec avoue ne pas comprendre et se justifie en accentuant ses propos sur l’attaquant bordelais : « J’avais plutôt une interrogation générale sur le collectif, pas sur lui particulièrement parce qu’il n’a pas été à côté de son match et les autres dans le match. On a fait un match qui n’était pas suffisant. Il y a eu aussi des bonnes choses contre Monaco, il ne faut pas l’occulter même si on n’en a pris quatre. J’ai eu une réflexion générale, pas que par rapport à lui. Le discours que j’ai eu avec les joueurs, il était pour tous. Vous ne pouvez pas espérer quoi que ce soit si vous ne haussez pas votre niveau, votre niveau de jeu, votre niveau de performance et surtout votre niveau d’exigence. Ça, c’était valable pour tous les joueurs. Ils ont montré contre Nice qu’ils avaient franchi un palier là-dessus. Mais pas lui plus que les autres… Je sais très bien qu’entre les deux Jérémy, Toulalan et Ménez, on a deux joueurs qui ont fait une grande carrière, qui ont encore des choses à donner. Il ne faut pas non plus leur faire porter le chapeau sur les mauvais résultats à un moment donné. On a fait de bonnes choses en début de saison et ils étaient là. On a fait de moins bonnes choses et il ne faut pas stigmatiser ces deux joueurs parce que ce sont des joueurs importants, différents, qui ont été internationaux. Un collectif, c’est un tout. Ces joueurs-là doivent nous apporter plus, on en convient tous, mais il faut aussi qu’autour ça hausse le niveau ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever