• Non classé

Gourvennec : « Il y a eu une prise de conscience »

 

Les Girondins ont réussi à rebondir directement contre Nice après avoir subi la loi de Monaco à domicile en championnat. Jocelyn Gourvennec met en garde sur le fait de garder tout le monde concerné malgré le beau sursaut de son équipe. « Peut-être que ça revient, vous avez plus de recul que moi sur les années. C’est toujours un peu la même chose, quand une équipe marche bien, qu’elle fait un bon match, le coach et le staff doivent être vigilants derrière pour maintenir tout le monde dans un degré d’exigence. Quand ça ne va pas, il faut rebooster tout le monde et quand ça va bien, il faut maintenir tout le monde en alerte. C’est mon travail aujourd’hui […] C’est trop tôt. On a réussi à rebondir, c’est déjà une très bonne chose. Quand vous perdez deux fois de suite chez vous et que vous avez un troisième match d’affilée à domicile, il faut rebondir. On ne peut pas rester là-dessus. On a réussi à le faire dans un contexte particulier, c’était la Coupe, Nice a perdu très peu de matches depuis le début de saison, je ne sais pas s’ils avaient déjà pris trois buts. Mais en tout cas, on a répondu présent. Alors après, il faut enchaîner. La solution – il n’y a certainement pas qu’une solution – mais ce n’est que sur la durée qu’on va savoir si le groupe a franchi un palier. C’est un premier match, c’est une première pierre. Maintenant, il faut enchaîner ».

 

Le changement entre les deux matches fût radical. L’analyse de la défaite et le dialogue a peut-être permis de mettre le point sur ce qu’il faisait défaut à l’équipe. « Il y a toujours un temps pour tout. Il fallait analyser, en parler parce qu’il y a perdre et perdre. Encore une fois on peut perdre, on a déjà perdu, on peut perdre en étant dominé mais offrir autant de situations sur une entame de match à un adversaire, ce n’est pas possible, pas au haut niveau. On a réussi à rectifier le tir contre Nice, maintenant il faut enchaîner. Je pense qu’il y a eu une prise de conscience, il y a surtout contre Nice la volonté de vraiment faire les choses ensemble, d’être très liés, je crois que ça s’est vu dès le départ. Ils ont été très liés sur le terrain et ça il faut qu’on le garde ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever