• Non classé

Huard : « Tu n’as pas le droit, ce n’est pas pardonnable »

huard-6

 

Gaëtan Huard est revenu sur la dernière rencontre face à Monaco, perdue à domicile sur le score de 0-4. « J’étais à Toulouse et on m’a tendu le téléphone parce qu’on sait que je suis bordelais dans le cœur et dans l’âme, et 0-2 au bout de cinq minutes, et face à une équipe comme celle de Monaco… Tu n’as pas le droit. Tu n’as pas le droit en cinq minutes de compromettre ton match, de compromettre le stade plein, avec une ambiance qui était prête à démarrer. C’est incompréhensible. C’est vraiment l’image de subir et de ne pas agir. Ce n’est pas pardonnable (soupir) ».

 

Pourtant, comme l’a expliqué le coach, l’équipe avait fait une bonne semaine d’entrainement. « Une fois de plus, les mots, les paroles… Les actes ne suivent pas. On peut tout préparer du mieux possible, et je reste persuadé que dans le football d’aujourd’hui, si tu ne mets pas l’impact, l’envie, la grinta, tu ne passes plus, c’est fini. Et en plus contre une équipe qui est peut-être une des meilleures équipes d’Europe actuellement, et déjà la meilleure attaque européenne. D’entrée de jeu, il faut avoir du contact, mettre de l’engagement. Il ne faut pas compromettre ses chances. Mais il faut mettre du bois, il faut gagner les duels. J’avais déjà remarqué contre Lille qu’on n’était jamais à distance de jeu pour gagner un duel. Le joueur de Monaco doit sentir que tu es juste dans son dos… Là, ce n’est pas suffisant. Là-dessus on est à côté (de la plaque). Et puis on va au-devant de grosses désillusions parce que les équipes qui jouent le maintien ont de l’engagement… Si tu te fais chahuter par elles, c’est parce qu’elles ont plus d’engagement que toi, et pas parce qu’elles sont meilleures que toi. A Lille, les joueurs prenaient le ballon, il n’y avait pas de bordelais qui venait les presser, ils pouvaient traverser le terrain… ».

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever