• Non classé

Triaud : « Ce ne sont pas des voyous, ce ne sont pas des extrémistes »

capture-decran-2016-12-11-a-23-54-57

 

Les supporters sont un peu le douzième homme de l’équipe tant ils soutiennent l’équipe dans les bons comme mauvais moments. On l’a notamment vu contre Monaco où les supporters continuaient de chanter même à 0-4. Jean-Louis Triaud s’est exprimé sur eux. « On a plutôt de bons rapports même si l’on a été parfois en conflit. Je trouve qu’ils supportent plutôt bien leur équipe. Je trouve qu’ils donnent plutôt une bonne image de Bordeaux parce que ce ne sont pas des voyous, ce ne sont pas des extrémistes. Ce sont des jeunes turbulents mais bon… c’est le privilège de l’âge. Ils sont passionnés. Et quelque part, en dehors des fumigènes, assez respectueux ». Parfois, la situation dérape. Ce fût le cas notamment à Metz contre Lyon, alors que l’équipe menait 1-0, des supporters messins ont jeté des pétards atteignant le gardien lyonnais. Le président bordelais a donné son avis sur cette situation. « Il faut attraper ceux qui les lancent et les interdire de stade mais je ne crois pas qu’ils soient conscients de leur geste pour la plupart. Ça doit être des gens irresponsables ou très jeunes, en tout cas inconscients ».

 

Plus présent pour regarder les matches au stade, de temps en temps ça lui arrive de le regarder et de supporter l’équipe de chez lui. « En général, je le vois rarement à la maison mais ça m’est arrivé quelques fois. Je trouve ça odieux de regarder un match à la télé. Il y a une tension incroyable. J’ai fait pire, je l’ai écouté une fois à la radio. Là vous ne voyez rien. Vous êtes pieds et poings liés à la voix de celui qui commente. C’est affreux. La meilleure façon de voir le match, c’est dans le stade ».

 

 

beIn Sports 

Retranscription Girondins4ever