• Non classé

Perpigna : « Être Ultra, c’est nécessairement être incompris »

laurent-perpigna

 

De passage sur FR3 Aquitaine, Laurent Perpigna s’est exprimé sur le mouvement Ultras. Il explique, qu’en France, ces associations de supporters sont incomprises : « Être Ultra, c’est nécessairement être incompris. Vous êtes jeunes, vous êtes souvent militants des causes perdues, militants d’un football populaire… On a affaire à un sport qui s’est totalement perverti dans l’argent. La première difficulté, c’est la compréhension de la cause Ultra. On a l’impression que la France est un peu perdue, qu’elle se cherche. Elle cherche à adapter son football aux exigences économiques, et d’un autre côté elle est ennuyée par ses Ultras, elle ne sait pas trop quoi en en faire. Elle les aimerait sages, dociles, un peu exubérants mais pas trop… Elle aimerait bien qu’ils continuent de faire vivre et de donner une belle image du football français, mais elle n’accepte aucune de ses dérives ».

 

Malgré ça, il explique aussi qu’« il y a des milliers de personnes au Virage Sud et à Bordeaux qui n’ont pas perdu la passion, qui continuent de l’entretenir match après match, match moisi après match moisi, victoire après victoire… Ces gens-là, ils sont les amis du club et c’est bien qu’on les reconnaisse en tant que tels. On envisage un beau futur et il faudra rendre hommage à tous ces gens qui aujourd’hui continuent de faire exister et faire vivre ce club, à travers leur passion ».

 

Retranscription Girondins4ever