• Non classé

Huard et Diabaté jugent les prestations de Toulalan

Lassina Diabaté

 

Gaëtan Huard a analysé le rendement de Jérémy Toulalan cette saison et explique qu’il n’y a pas que lui qui n’est pas au niveau. « Pour qu’il se bonifie, il faut que ceux qui l’entourent soient à leur meilleur niveau. Jérémy, comme Jaroslav (Plasil), on leur tire un peu trop dessus. Le problème de l’équipe n’est pas là. Aujourd’hui, il y a des joueurs qui sont beaucoup trop individuels. Le premier rideau défensif manque d’unité et d’impact, donc le bloc recule et l’équipe est en danger. Diego Rolan, Jérémy Ménez et Adam Ounas doivent davantage harceler les défenseurs adverses. Si le bloc était plus compact, Jérémy (Toulalan) courrait moins et moins vers son but. Il pourrait jouer plus en avançant et mieux couper les trajectoires, et il serait plus frais […] Bordeaux savait qu’il ne recrutait pas un joueur qui allait provoquer et faire des décalages, mais un travailleur de l’ombre. Avec sa personnalité et son charisme, il est tout à fait capable d’emmener l’équipe ».

 

Lassina Diabaté, champion de France avec Bordeaux en 99 et évoluant au même poste, ajoute. « Son rendement est en dents de scie, mais comme tout le groupe. Il apporte en revanche beaucoup d’expérience et de stabilité à un effectif jeune. C’est le retour que j’ai du vestiaire ».

 

L’Equipe