• Non classé

Gourvennec : « Aujourd’hui, les joueurs sont tous en deçà de ce qu’ils sont capables de faire »

Jocelyn Gourvennec

 

C’est un peu un discours que nous avions entendu chez Willy Sagnol, le fait que les joueurs ne sont pas tout le temps au même niveau… L’histoire va t-elle se répéter ? Toujours est-il que c’est le constat de Jocelyn Gourvennec. « Tout ce qu’on a fait de bien sur le début de saison, c’est moins évident aujourd’hui. Il y a eu des méformes à intervalles réguliers, des uns et des autres. On a eu du mal à avoir les joueurs en forme en même temps. On a un groupe aujourd’hui où les joueurs sont tous en deçà de ce qu’ils sont capables de faire. Et sur ça, il faut qu’on hausse le niveau, et qu’on soit capable de le hausser en même temps pour avoir un collectif qui prenne de la valeur et qui montre des choses sur la durée que ce qu’on est capable de faire aujourd’hui, où on est un peu sur courant alternatif ».

 

Le staff (et les supporters) sont donc à la recherche de régularité, dans tous les domaines. « Je dis que l’on est sur courant alternatif dans les matches mais c’est vrai aussi d’un match à l’autre ou d’une mi-temps à l’autre. Je trouve que l’on a fait une très grosse dernière demi-heure contre Lille. Parfois c’est une grosse mi-temps mais on a du mal à être sur un gros match. Il faut que l’on aille vers ça et ça passe évidemment par la performance des joueurs. On a aujourd’hui des joueurs qui sont bons une mi-temps et pas l’autre. Ou pas très bien sur une mi-temps et ça se réveille sur la deuxième. Ou qui sont bons individuellement sur un match mais pas le suivant. C’est vrai que l’on a du mal à être régulier. Ça passe par beaucoup de dialogue avec les joueurs, sur le plan collectif, sur le plan individuel aussi parce que je multiplie évidemment pour essayer de trouver les clés chez les uns et chez les autres. Donc je tente plein de choses dans le relationnel. C’est normal, ça fait partie de mon travail. Après il faut que ça se matérialise. On a besoin de plus de régularité et que chaque joueur hausse un peu son niveau et sur la durée. C’est ce qu’arrivent à faire les équipes qui tournent ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever