• Non classé

Huard : « Il faut prendre d’assaut le but adverse et le public va venir, va suivre ! »

huard-2

 

Dans l’analyse du match face à Lille (défaite 0-1), Gaëtan Huard est revenu sur l’agressivité girondine dans les duels qui laisse à désirer selon lui. « Il faut mettre de l’impact et pour moi, on n’est pas méchant ! On n’est pas méchants dans les trente derniers mètres,  on fait de la baballe mais on n’est pas méchants. La surface de réparation, c’est la zone de vérité ; on doit provoquer, ne pas hésiter, rentrer dedans, accélérer, être présent, et on doit mettre de la niaque ! Aujourd’hui, s’il y a un centre, je me demande qui va marquer de la tête… A part Gaëtan Laborde qui est peut-être le meilleur joueur de tête que l’on ait… Comment on va marquer un but de la tête ?! […] Ou alors ils ont peur. J’ai posé la question à Sabaly en lui demandant s’ils avaient un problème avec le stade… J’ai l’impression qu’on n’y va pas dans ce stade. Il faut prendre d’assaut le but adverse et le public va venir, va suivre ! Parce que là contre Lille, tu prends un but sans jouer. Mais joue, si tu prends un but, tu prends un but… Tu continues de jouer ! C’est le football ! Là, on regarde l’adversaire… ».

 

On ajoute à cela le fait que Bordeaux est une équipe à réaction en ce moment, en réagissant après un but au lieu d’agir. « Quelle que soit la composition d’équipe de Jocelyn Gourvennec, quel que soit le système de jeu, l’impact et l’envie ne dépendent pas de ça. Ça dépend de ta mentalité et de ta force mentale, ton caractère. On sentait dans les matches de début de saison que les adversaires avaient peur. On voyait plus d’allant, il y avait des centres, plus de décalages ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4Ever